Programme Formation sur le Parrainage privé des Réfugiés

Redimensionner la police

Mise à jour d’IRCC concernant le nouveau variant préoccupant Omicron du virus responsable de la COVID-19

Mise à jour publiée le 17 décembre 2021

À titre préventif, le gouvernement du Canada avait mis en œuvre des mesures transfrontalières renforcées, qui seront en vigueur jusqu’au 18 décembre 2021, à l’intention de tous les voyageurs qui se sont trouvés dans l’un des pays suivants au cours des 14 jours avant leur arrivée au Canada : Afrique du Sud, Botswana, Égypte, Eswatini, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibie, Nigeria et Zimbabwe.

Pendant cette période, les ressortissants étrangers qui ont séjourné dans, ou transité par, l’un de ces pays au cours des 14 derniers jours se verront refuser le droit d’entrer au Canada. Cette mesure aura des répercussions sur les voyages des réfugiés parrainés qui se trouvaient dans ces pays et a entraîné des annulations de vols lorsque l’itinéraire nécessitait le transit par l’un de ces pays. Dans la mesure du possible, IRCC continuera de collaborer avec ses partenaires pour faciliter la réinstallation de réfugiés, lorsque les conditions le permettent et lorsque des mesures convenables sont en place pour les soutenir dès leur arrivée. Toute modification aux vols qui avaient déjà été réservés sera communiquée au groupe de parrainage impliqué, dès que les renseignements seront disponibles.

Lien vers le communiqué de presse : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/nouvelles/2021/11/le-gouvernement-du-canada-met-en-place-des-mesures-additionnelles-contre-le-variant-preoccupant-omicron-du-virus-responsable-de-la-covid-19.html