Programme Formation sur le Parrainage privé des Réfugiés

Redimensionner la police

Foire aux questions sur le soutien financier après l’arrivée (Mis à jour le 20 août 2018)

Aperçu:

Le gouvernement du Canada a pris l’engagement de veiller à ce que les réfugiés réinstallés reçoivent un soutien financier et un soutien à l’établissement adéquats à leur arrivée au Canada.

Depuis le 1er janvier 2018, le niveau de soutien financier que les groupes de parrainage doivent fournir aux réfugiés parrainés dans le cadre du Programme de parrainage privé de réfugiés (PPPR) et du Programme mixte des réfugiés désignés par un bureau des visas (RDBV) doit être égal pour le moins aux taux actuels du Programme d’aide à la réinstallation (PAR) en vigueur dans la collectivité où le réfugié s’installera. Le soutien financier doit aussi être conforme aux politiques du PAR relatives au soutien du revenu.

Les règles relatives au soutien financier s’appliquent aux réfugiés parrainés par :
• des signataires d’entente de parrainage,
• des groupes de cinq,
• des répondants communautaires.

Les signataires d’entente de parrainage (SEP) qui ont déjà fait l’objet d’une évaluation financière dans le cadre du processus de demande du SEP n’ont pas à fournir de preuve de moyens financiers en fonction de chaque cas lorsqu’ils présentent une nouvelle demande de parrainage, à moins qu’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) en fasse la demande spécifiquement.

Les groupes de parrainage peuvent toujours communiquer avec IRCC s’ils ont des questions relatives à l’interprétation des lignes directrices financières ou pour obtenir de l’aide pour régler des différends, en s’adressant à l’adresse suivante : IRCC.INPSR-PPPRRI.IRCC@cic.gc.ca.

Pour plus d’informations, veuillez CLIQUER ICI pour accéder aux FAQs.