Programme Formation sur le Parrainage privé des Réfugiés

Redimensionner la police

Pendant l’entrevue

Le bureau canadien des visas vous informera de la date, l’heure et le lieu de votre entrevue. Ne manquez pas votre date d’entrevue.

  • Vous devriez arriver au lieu indiqué au jour et à l’heure qui vous ont été signalés. Vous ne devriez pas être en retard : essayez d’arriver avant l’heure de l’entrevue.
  • Vous serez interviewé par un agent des visas canadien. Si vous avez demandé un interprète, l’interprète sera également dans la pièce avec vous.
  • L’agent des visas vous posera des questions sur la nature et les causes de votre demande d’asile et la situation actuelle dans votre pays d’origine et le pays d’asile: pourquoi vous avez dû quitter votre pays d’origine, pourquoi vous ne pouvez pas retourner et pourquoi vous ne pouvez pas rester là où vous êtes.
  • En outre, vous pouvez aussi être interrogé sur vos compétences en français et en anglais, votre éducation, expérience professionnelle, vie familiale,  connaissance du Canada et votre motivation pour vous y installer.

Ce qu’il faut apporter avec vous à l’entrevue:

Vous devrez apporter les originaux de tous les documents en votre possession, y compris:

  • les documents d’identification pour vous et tous les membres de la famille inclus dans votre demande
  • les documents qui peuvent soutenir votre histoire personnelle et votre crainte de persécution dans votre pays d’origine

Si vous apportez des documents à l’entrevue que vous ne pouviez pas soumettre au bureau des visas avant, vous aurez besoin d’expliquer à l’agent des visas pourquoi vous ne pouviez pas fournir ces documents avant l’entrevue.

Si l’un de vos documents n’est pas en anglais ou en français, apportez s’il vous plaît une copie traduite du document.

Si vous n’avez pas les documents requis, soyez s’il vous plaît prêt à expliquer à l’agent des visas les raisons pour lesquelles vous n’avez pas le document.

Comment se comporter durant l’entrevue?

  • N’ayez pas peur de l’agent des visas qui va mener l’entrevue.  Posez des questions au début de l’entrevue sur l’objectif de l’entrevue, le rôle de l’agent des visas et de l’interprète (s’il y a lieu) et le format de l’entrevue.
  • Vous devez faire confiance à l’agent des visas et donner des réponses complètes et véridiques à ses questions. En outre, vos réponses doivent être claires et droit au but.
  • Si vous ne comprenez pas la question, ne soyez pas timide pour demander à l’agent de répéter ou de reformuler cette question pour vous.
  • N’exagérez pas votre histoire. Vous ne devez dire que la vérité, même si cela vous semble trop simple. Rappelez-vous que les déclarations contenant des informations fausses, inventées, ou enjolivée peuvent entraîner que la demande d’immigration soit rejetée.
  • Ne cachez rien à l’agent des visas.
  • Ne présumez pas que l’agent des visas sait quelque chose qui est évident pour vous, vous devez mentionner tout. Surtout quand il s’agit de certaines traditions et des particularités culturelles qui sont pertinentes pour votre histoire personnelle. Expliquez bien tout ce que vous voulez que l’agent des visas sache.
  • Si vous avez des membres de la famille qui sont sur la demande, assurez-vous que vous parlez aussi de tous les risques de danger auxquels ils seraient confrontés s’ils étaient renvoyés dans leur pays d’origine. Cela inclut également les risques pour vos enfants.
  • Si vous avez soumis des documents précédemment, vous pouvez rappeler l’agent des visas de leur existence et indiquer comment ils soutiennent votre histoire.
  • Informez l’agent de tout changement dans la composition de votre famille. Si vous venez de vous marier ou d’avoir un enfant, il faut que le bureau des visas le sache. Si vous ne déclarez pas les nouveaux membres de votre famille maintenant, ils se pourrait qu’ils ne soient jamais autorisés à vous rejoindre au Canada!
  • Si vous êtes nerveux ou bouleversés et avez besoin d’une pause pour vous calmer, demander à l’agent une pause.
  • Ne laissez pas l’entrevue finir sans dire tout ce que vous voulez dire à l’agent. Si vous ne citez pas entièrement, lors de l’entretien, tous les dangers que vous avez rencontrés ou auxquels vous pourrez faire face si vous retournez au pays d’origine, l’agent des visas peut ne pas tenir compte de ces dangers lors de la prise de décision.

Travailler avec un interprète

Si vous ne parlez pas français ou en anglais, les interprètes peuvent vous aider lors de l’entrevue. Si vous devez utiliser l’aide d’un interprète lors de l’entrevue :

  • Assurez-vous que vous comprenez bien l’interprète et que vous êtes compris à votre tour;
  • Répondez à toutes les questions de façon claire et segmentez chaque réponse, de sorte que l’interprète soit capable de traduire chaque mot que vous dites. Rappelez-vous que les interprètes ne sont pas autorisés à résumer votre réponse ou omettre quelque chose de votre réponse;
  • N’ayez pas peur de dire la vérité devant l’interprète, indépendamment de leur appartenance religieuse, culturelle ou ethnique. Le rôle de l’interprète est de faciliter la compréhension entre vous et l’agent des visas. L’interprète ne peut pas influencer la décision de l’agent des visas;
  • Si vous pensez que l’interprète a fait une erreur ou omis certaines informations, informez l’agent des visas immédiatement. N’ayez pas peur d’interrompre, si vous avez besoin de corriger une erreur commise par l’interprète;
  • Si vous êtes convaincu que l’interprète ne fait pas un bon travail, informez l’agent des visas immédiatement. Par exemple, si l’interprète ne parle pas exactement la même langue ou le dialecte que vous, et que cela cause des malentendus, vous devriez demander poliment un autre interprète immédiatement.
  • N’attendez pas la fin de l’entrevue pour dire à l’agent des visas que vous pensez que l’interprète fait des erreurs;
  • Si l’interprète vous cite mal ou comprend mal ce que vous leur avez dit, n’hésitez par à les corriger.
  • Si vous êtes une femme et que l’interprète est un homme (ou vice versa) et vous ne vous sentez pas à l’aise de parler de vos expériences personnelles en face de lui (ou d’elle), avisez-en poliment l’agent des visas et demandez un interprète qui est du même sexe que vous.