Programme Formation sur le Parrainage privé des Réfugiés

Redimensionner la police

À quoi s’attendre

Lorsque vous êtes un réfugié parrainé par un groupe au Canada, il se peut que vous ayez beaucoup de questions sur ce qui vous attend au Canada, telles que: Quel genre de personnes sont mes répondants? Combien d’aide peuvent-ils m’offrir? Mes enfants seront-ils heureux au Canada? Quel genre de travail serai-je en mesure d’obtenir? La meilleure façon de trouver des réponses à ces questions est d’en parler à vos répondants avant d’arriver au Canada. N’ayez pas peur de leur poser toutes les questions que vous avez : ils sont ici pour vous aider à vous adapter et à vous établir dans votre nouvelle vie au Canada. Ils seront heureux de répondre à toutes vos questions!

Vous pouvez également trouver des informations générales sur la vie au Canada sur le site Web du gouvernement du Canada (cliquez ici) et sur les sites de la province (cliquez ici) et la ville de votre destination

Certaines informations ici peuvent également être utiles pour vous.

À quoi vous attendre de la part de vos répondants

Etre accueilli à l’aéroport

Avoir un logement temporaire arrangé pour vous par le groupe avant d’arriver

Recevoir une orientation à votre nouveau domicile et quartier

Obtenir une orientation et des conseils sur la vie au Canada

Recevoir de l’aide pour :

  • Trouver un logement permanent
  • Ouvrir un compte bancaire
  • Obtenir votre carte d’assurance sociale
  • Enregistrement au régime provincial de soins de santé
  • Enregistrement de vos enfants à l’école
  • Inscription à la Prestation fiscale canadienne pour enfants
  • Trouver la garde des enfants, le cas échéant
  • Trouver un cours de langue
  • Trouver un programme de recherche d’emploi pour les nouveaux arrivants
  • Trouver une agence d’établissement qui peut offrir des services et des programmes supplémentaires pour les nouveaux arrivants
  • S’informer sur les droits et les responsabilités au Canada
  • Compléter les demandes de traitement visant les membres de famille dans le cadre du délai prescrit d’un an pour apporter votre conjoint et / ou enfants au Canada.

Vous recevrez un soutien financier mensuel de la part de votre groupe de parrainage, par chèque, dépôt direct dans votre compte bancaire ou autre entente avec vos répondants. Cet argent vous est donné dans le but de couvrir vos frais de subsistance mensuels. Les détails concernant votre budget seront discutés avec vous lorsque vous serez au Canada.

Ce que vous devez savoir sur le parrainage des réfugiés

  • Les répondants travaillent fort pour se préparer à l’arrivée, ils sont prêts à vous aider quand vous arrivez
  • Les répondants sont des bénévoles – ils ne sont pas payés par le gouvernement ou n’importe qui d’autre pour parrainer les réfugiés
  • Les répondants participent au parrainage de réfugiés parce qu’ils veulent – non pas parce qu’ils doivent
  • Les répondants sont là pour vous soutenir quand vous êtes à la recherche d’un emploi, des cours de langue, un logement permanent et d’autres choses que vous pourriez avoir à faire pour vous établir – mais les répondants ne peuvent pas faire ces choses pour vous
  • La plupart des répondants ont à faire la collecte de fonds pour couvrir le montant d’argent pour soutenir financièrement une famille de réfugiés pendant la période de parrainage
  • Les répondants travaillent dur pour se préparer eux-mêmes et préparer leurs communautés à l’arrivée de familles de réfugiés parrainés
  • Lorsque les réfugiés parrainés ont choisi de déménager à une autre ville ou province avant la fin de la période de parrainage, ils seront plus susceptibles de perdre leur soutien financier et l’aide à l’établissement par le groupe
  • Lorsque les réfugiés parrainés doivent avoir recours à l’aide sociale ou au bien-être social, les groupes de parrainage doivent rembourser au gouvernement du Canada la somme d’argent que les réfugiés ont reçu et pourraient être exclus du parrainage à l’avenir.
  • Les réfugiés et les répondants doivent s’engager à communiquer honnêtement et sincèrement dans leurs interactions — il faut être deux pour réussir un parrainage!

Soyez conscient de ces mythes!

Il y a du travail pour tout le monde au Canada — si vous êtes prêt à travailler.
FAUX: Ce n’est pas forcément vrai! Il y a du chômage au Canada, comme dans n’importe quel autre pays. Parler l’anglais ou le français couramment, le bénévolat pour acquérir de l’expérience de travail au Canada et le réseautage vous aideront à trouver un emploi.

Je serai en mesure de gagner et d’économiser beaucoup d’argent pour aider à soutenir tous les membres de ma famille au pays d’origine.
FAUX: L’argent que vous recevez de vos répondants vous est donné pour couvrir vos frais de subsistance mensuels. Si vous voulez soutenir votre famille à l’étranger, parlez avec votre groupe de parrainage s’il y a d’autres moyens de les soutenir.

Si l’argent de nos répondants ne suffit pas, nous pouvons obtenir un soutien financier à travers la masse salariale du gouvernement.
FAUX: Il n’y a pas de masse salariale du gouvernement au Canada! L’assistance sociale, parfois appelée « bien-être social », est obtenue par des familles qui n’ont pas d’autres sources de revenu. Dans votre cas, votre revenu vient du soutien financier que vous obtenez de la part de vos répondants. Collaborez avec vos répondants pour revoir votre budget et les dépenses mensuelles attentivement afin de déterminer si des ajustements peuvent être faits.

Il fait toujours froid au Canada. Le Canada est toujours enneigé. L’hiver n’en finit jamais!
FAUX: Même si les hivers au Canada peuvent sembler longs, il y a en fait 4 saisons : le printemps, l’été, l’automne et l’hiver. En général, le printemps commence à la fin du mois de mars, et l’été s’étend de mai ou juin jusqu’à la fin du mois d’août. Mais bien que les températures puissent être très basses en hiver,  le Canada est souvent ensoleillé!

Tous les Canadiens sont blancs.
FAUX: Le Canada est un pays multiculturel, avec des gens de diverses origines ethnoculturelles. Plus de 120 langues différentes sont parlées dans les foyers canadiens à travers le pays.

Toutes les grandes villes canadiennes sont à une courte distance en voiture l’une de l’autre.
FAUX: Le Canada est le deuxième pays en grandeur, après la Russie. Il est grand et vaste. Même les villes dans la même province ou dans les provinces voisines peuvent être des heures l’une de l’autre. Par exemple, il y a 660 km entre Saskatoon et Calgary. Il y a 2070 kilomètres entre Winnipeg et Ottawa, 1240 km entre Halifax et Montréal, et 4371 km entre Toronto et Vancouver!

Au cours de l’hiver canadien, les gens ne peuvent pas quitter leurs maisons.
FAUX: Les hivers au Canada ne sont pas si froids : les gens continuent bel et bien de sortir. Il y a beaucoup d’activités d’hiver pour toute la famille. Mais assurez-vous de porter des bottes, un manteau et d’autres vêtements bien chauds!

Au Canada, les parents ne sont pas autorisés à discipliner leurs enfants / les enfants peuvent envoyer leurs parents en prison s’ils le veulent.
FAUX: Les parents au Canada disciplinent leurs enfants, mais pas avec la force physique.

Tous les Canadiens sont riches et vivent dans de grandes maisons.
FAUX: Il y a des pauvres comme des riches au Canada. Il y a aussi une grande classe moyenne qui travaille au Canada, mais certaines personnes sont sans abri et vivent dans la rue.

Saviez-vous que …?

Toute personne qui se déplace dans un nouveau pays peut éprouver le «choc culturel». Soyez prêt à vivre des émotions telles que l’excitation et la joie quand vous arrivez au Canada. Par contre, si vous êtes confronté à des différences de langue, de valeurs et de normes, il serait normal que vous commenciez à vous sentir frustré, anxieux ou en colère. Vous pouvez constater que c’est un défi de se faire de nouveaux amis, de comprendre l’humour local, de traiter avec des gens qui sont impolis ou difficiles. Ne vous inquiétez pas pour autant! Tout cela est normal et fait partie du processus d’adaptation à un nouveau pays! Vous trouverez après un certain temps que cette période de crise prendra fin : mieux vous connaîtrez la langue, les normes culturelles et les coutumes locales, moins vous vous sentirez stressé et plus vous verrez toutes les possibilités offertes par le Canada. Vos répondants seront là pour vous soutenir dans cette phase d’adaptation culturelle — n’ayez pas peur de leur demander de l’aide.

Le Canada est le deuxième plus grand pays du monde – le vol de Halifax, dans l’extrême Est à Vancouver, dans l’extrême Ouest prend au moins 10 heures

Le Canada est beau – vous pouvez trouver des montagnes, des prairies, des lacs et l’océan dans différentes parties du pays. Chaque province canadienne a son propre caractère unique et des caractéristiques spéciales. Prenez le temps d’explorer ce qui rend votre nouvelle maison spéciale!

Malgré sa taille, le Canada a une population de 35 millions seulement.

Le Canada est officiellement bilingue (anglais/français) et multiculturel.

Le Canada est une terre d’immigrants – les premiers colons étaient les Français et les Britanniques.

La discrimination fondée sur la race d’une personne, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, l’âge, le sexe, l’orientation sexuelle, l’état matrimonial, la situation familiale, le handicap ou une condamnation pour laquelle un pardon a été accordé est interdite par la loi au Canada.

En tant que résident permanent, vous avez également des droits civils en vertu de la Charte canadienne des droits et libertés, y compris :

  • La liberté de conscience, de religion, de pensée, de croyance, d’expression et de réunion pacifique
  • La protection contre la détention ou l’emprisonnement arbitraires, le droit de ne pas être soumis à un châtiment cruel et inhabituel
  • L’égalité devant la loi, ainsi que la protection égale et l’égal bénéfice de la loi sans discrimination
  • Et plus encore