Programme Formation sur le Parrainage privé des Réfugiés

Redimensionner la police

Précisions d’IRCC sur l’exigence d’un résultat négatif à un test de COVID-19 pour les voyageurs aériens et les réfugiés parrainés

IRCC a partagé les renseignements suivants à propos des mesures mises en place pour aider les réfugiés parrainés à répondre à l’exigence d’un résultat négatif à un test de COVID-19 à laquelle sont soumis depuis le 7 janvier 2021 tous les voyageurs aériens arrivant au Canada :

  • Le ministre des Transports a décrété que, à partir du 7 janvier 2021, tous les passagers aériens de 5 ans ou plus doivent soumettre une preuve d’un résultat négatif à un test de COVID-19 avant l’embarquement sur un vol à destination du Canada. Cette preuve d’un test de COVID-19 effectué en laboratoire doit être présentée à la compagnie aérienne avant l’embarquement sur le vol. Le test doit être effectué dans les 72 heures avant le départ prévu du voyageur pour le Canada, à l’aide d’un test moléculaire de la COVID-19, comme un test de réaction de polymérisation en chaîne (PCR) ou d’amplification isotherme à médiation par boucle (LAMP).
  • Il est attendu que les voyageurs, y compris les réfugiés, se soumettront à un test de COVID-19 et qu’ils obtiendront la preuve de leur résultat. IRCC a mis en œuvre un protocole dans lequel l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) effectuera certaines mesures de santé reliées à la COVID-19, dont le dépistage, avant le départ des réfugiés. Dans les régions où l’OIM gère les préparatifs de voyage des réfugiés et possède une capacité de laboratoire suffisante, cet organisme organisera des tests de dépistage de COVID-19 auxquels les réfugiés pourront accéder gratuitement.
  • Toute personne arrivant au Canada doit toujours se soumette à une quarantaine complète et obligatoire de 14 jours.

SOURCE : Document d’information – Dépistage de la COVID-19 avant l’embarquement et arrêté de Transports Canada